La saison 2020 est terminée

Les grandes vacances sont terminées et les rues de Tarifa se vident petit à petit depuis le début de septembre. Nous avons donc également stoppé nos activités pour cette année.

Bien que la saison fût courte, nous avons fait de nombreuses observations extraordinaires. Nous espérons que la situation se normalisera d'ici la saison prochaine et nous nous réjouissons déjà de vous emmener revoir les dauphins et les baleines à partir du 26 mars 2021.

Au plaisir de vous voir bientôt à Tarifa, Katharina Heyer et toute l'équipe de firmm.

Rapport de recherche sur les rorquals communs (Balaenoptera physalus)

Les rorquals communs (Balaenoptera physalus), que nous rencontrons lors de nos excursions, présentent un indéniable comportement de migration. En été, la plupart d'entre eux se déplacent de la Méditerranée vers l'océan Atlantique. Seuls quelques individus restent en mer Méditerranée pendant cette période estivale.

Position Finnwale 1999–2015
Position des rorquals communs 1999-2015

Lors de leurs migrations à travers le détroit de Gibraltar, les rorquals communs utilisent le courant qui leur est le plus favorable : ils nagent vers l'océan Atlantique lorsque la marée monte et vers la mer Méditerranée lorsqu'elle descend.

Selon nos estimations, entre 48 et 122 rorquals communs quittent chaque été la Méditerranée pour rejoindre à l'ouest l'océan Atlantique. Cependant, il y a quelques baleines qui nagent de façon atypique vers l'est pendant l’été. Peut-être font-elles partie des dernières survivantes de la population de rorquals qui vivait autrefois au large de Gibraltar et qui a été pratiquement exterminée entre 1920 et 1960. Des prélèvements de l'épiderme et des analyses génétiques seraient nécessaires pour vérifier cette théorie.

Quelques données clés de nos rapports annuels

2006

Les premières analyses de données sur les rorquals communs indiquent que chaque saison environ 100 à 250 de ces animaux migrent vers l'Atlantique en passant par le détroit de Gibraltar.

2008

  • La plupart des observations ont eu lieu en juillet.
  • Présence de groupes comptant jusqu'à 5 animaux.
  • Observation de 4 groupes de 5 baleines au mois de juillet. (Tous quittaient la Méditerranée à cette période de l'année.)

2009

  • Pour la première fois, les rorquals communs représentent 2 % des observations.
  • La plupart des observations ont eu lieux en juin, 22 animaux ont été aperçus pendant ce mois.
  • Au total, 39 baleines observées, dont 2 baleineaux.
  • Rencontre avec un seul grand groupe de cinq individus.
  • En juillet, 11 rorquals communs ont quitté la Méditerranée.

2010

  • La plupart des observations ont lieu en juillet et en août.
  • Un total de 23 animaux observés, réparti sur 14 rencontres.
  • Les rorquals communs représentaient 1% des observations.
  • Le groupe le plus important comptait 3 individus.
  • En mai nous observons 1 baleineau accompagné de 2 adultes.

2011

  • Des rorquals communs ont été observés tout au long de la saison et plus précisément entre le 23 avril et le 2 novembre.
  • Un total de 32 animaux observés, réparti sur 21 rencontres.
  • Les groupes les plus importants comptaient 3 animaux.
  • Deux fois, en avril et en juin, nous apercevons une mère avec son petit.

2012

  • Nous observons 34 rorquals communs, réparti sur 23 rencontres entre le 17 mai et le 21 septembre.
  • Les plus grands groupes comptaient 3 animaux.
  • Le 14 septembre nous rencontrons un baleineau accompagné d'un animal adulte.

2013

  • Observations de 32 rorquals communs, réparti sur 31 sorties entre le 11 avril et le 15 octobre.
  • Les observations s'étalent sur une plus longue période.
  • Ils migrent en solitaire ou en groupe de maximum 4 individus.
  • Le 29 juillet nous rencontrons un baleineau accompagné de 3 adultes.

2014

  • Recensement de 27 rorquals communs, réparti sur 19 observations entre le 29 avril et le 20 octobre.
  • La plupart en migration solitaire.
  • Au total, nous avons vu 4 baleineaux.
  • Le 5 juin, rencontre avec 2 baleineaux accompagnés de 3 rorquals adultes.
  • Deux fois, nous avons observé des adultes solitaires nageant vers l'est en plein été.
  • En octobre aussi, nous observons un rorqual commun qui nageait vers l'est (il était probablement déjà en route vers sa zone d'hivernage en Méditerranée ; il a brièvement bifurqué vers l'ouest, pour suivre un groupe de dauphins rayés qui pourchassait un banc de poissons).

Il semble que le nombre de rorquals communs qui migrent de la Méditerranée vers l'Atlantique en été soit stable. Toutefois, en considérant qu'il y a eu plus de sorties en 2014 et que le nombre de baleines observées est resté constant, il est possible que la migration des rorquals à travers le détroit de Gibraltar ait légèrement diminué.

2015

  • Au total, observation de 54 rorquals communs réparti sur 37 sorties entre le 18 avril et le 31 octobre.
  • Il y a beaucoup plus d’animaux que les trois dernières années.
  • Au total, nous apercevons 5 baleineaux, dont 3 au mois de juillet.
  • Principalement des migrateurs solitaires.
  • Cinq fois nous avons vu 2 baleines ensemble.
  • Trois fois nous avons vu un groupe de 3 rorquals.
  • Une fois un groupe de 4 individus et un autre de 5.
  • En été ils migrent de la Méditerranée vers l'océan Atlantique.
  • Entre fin avril et début août nous avons compté 5 rorquals communs qui se dirigeaient vers l'est.
  • En septembre et en octobre nous avons vu 2 rorquals communs faire route vers l'est. Etaient-ils déjà sur le chemin du retour vers la Méditerranée où ils passent l'hiver?

2016

  • Au total, nous recensons 34 rorquals communs, au cours de 25 sorties entre le 22 mai et le 6 octobre.
  • Principalement des migrateurs solitaires.
  • Le 30 mars nous avons vu un groupe de 3 baleines se dirigeant vers l'Atlantique, et quatre fois un groupe de 2 individus.
  • En été ils migrent de la Méditerranée vers l'océan Atlantique.
  • Au total, observation de 3 baleineaux au mois de juillet.
  • Quatre fois nous apercevons un adulte solitaire migrant vers l'est : 3 en septembre et octobre (probablement déjà sur le chemin du retour vers la Méditerranée) et 1 animal le 22 mai.

2017

  • Un total de 36 rorquals communs observés, réparti sur 25 sorties entre le 25 avril et le 30 octobre.
  • Principalement des migrateurs solitaires.
  • Deux fois nous avons vu un groupe de 3 animaux.
  • Sept fois nous avons vus 2 baleines migrant ensemble.
  • Un seul baleineau a été aperçu le 9 juin, accompagné de 2 adultes.
  • En été la migration se fait de la Méditerranée à l'océan Atlantique.

Cette saison, il y a eu deux observations de rorquals solitaires nageant vers l'est et une observation d'un rorqual sans direction précise. L'un d'entre eux, en septembre, était peut-être sur le chemin du retour vers la mer Méditerranée, où les rorquals communs viennent passer l’hiver. Cela dit, deux d'entre eux se sont dirigés vers la mer Méditerranée fin avril et début août.

2018

  • Un total de 40 rorquals communs observés, au cours de 23 sorties entre le 16 avril et le 21 octobre.
  • Principalement des migrations solitaires.
  • Dix fois nous avons vu des groupes de 2 à 5 animaux.
  • 4 Baleineaux ont été recensés : 2 accompagnés d'un animal adulte chacun (en avril et en juillet), 2 accompagnés de deux animaux adultes chacun (en juillet et en octobre)
  • Généralement ils migrent en été de la Méditerranée vers l'océan Atlantique.
  • Nous avons recensé un rorqual adulte migrant vers l'est le 7 août.

2019

  • Un total de 65 rorquals communs recensés au cours de 40 observations entre le 3 avril et le 12 octobre.
  • Entre le 3 avril et le 6 août, ils se dirigeaient vers l'océan Atlantique.
  • Nous comptons 10 observations de groupes de deux animaux.
  • Nous comptons 6 observations de groupes de 3 rorquals.
  • Une fois, le 30 juillet, nous avons aperçu un groupe de quatre animaux.
  • Huit fois nous avons vu des baleineaux accompagnés d'un ou de deux adultes entre avril et août.Le 8 juillet nous avons aperçu un baleineau avec sa mère, faisant route vers l'est.

Du 3 avril au 6 août, les rorquals se sont dirigés vers l'ouest, vers l'océan Atlantique, comme il est habituel à cette époque de l'année. Entre le 30 septembre et le 12 octobre, ils nageaient vers l'est, où ils passent l'hiver au large des côtes françaises et italiennes jusqu'à la mer de Ligurie. Néanmoins, nous avons vu une baleine nager vers l'est en juillet et deux autres en août.