Mise à jour

En raison de la pandémie du coronavirus, nous sommes malheureusement contraints de retarder le début de la campagne d'observation des baleines, initialement prévue le 3 avril. Nous ne manquerons pas de vous informer à travers notre site web et sur Facebook dès que la fin de la crise sera en vue et que nous connaitrons la date à laquelle nous pourrons reprendre nos activités.

Soyez optimiste et prenez soin de vous !
Nous nous réjouissons de vous retrouver au plus vite.

Bon courage, Katharina Heyer et l'équipe de firmm

Un cachalot curieux et un bébé baleine pilote

par firmm Team

Texte:Ann-Catherine Zürcher;Photos: firmm

Au printemps c’est la pleine saison dans le détroit de Gibraltar - des cachalots. Avec une taille jusqu'à 18 mètres et un poids jusqu'à 50 tonnes, ce sont les plus grandes baleines à dents et sont parmi les meilleurs plongeurs. Pendant la sortie du 9 juin, nous avons rencontré un cachalot particulièrement curieux. Il ne lui a pas fallu longtemps pour nous montrer son souffle diagonal unique. En regardant de loin, alors qu'il faisait le plein d'oxygène, nous étions très heureux et étonnés de le voir s'approcher vers nous. Quel rare et grand spectacle. Le cachalot s'est approché du bateau et s'est montré à nous. À peu près au milieu de sa tête, une grande cicatrice était clairement visible. En raison de la couleur sombre de la cicatrice, il devait s'agir d'une blessure ancienne. Heureusement, la plaie semblait avoir bien guéri. Après quelques minutes, le temps était venu que le cachalot nous montre sa remarquable nageoire caudale en plongeant et comme si souvent en ce moment, un "ohhhhhhhhh" enthousiaste est passé à travers les observateurs sur le bateau.

Longue dos du cachalot avec cicatriceCrête dorsaleLe souffle uniqueLa nagoire caudale charactéristique

Cependant, la rencontre avec le cachalot curieux n'a pas été la seule expérience impressionnante de cette sortie. Nous avons eu le droit d'accueillir un autre baleineau globicéphale noir, qui avait tout au plus un à deux jours et qui n'avait pas encore développé le style de nage caractéristique et rond des globicéphales noires. Les nouveau-nés sont encore un peu maladroits lorsqu'ils ont besoin d'air. Après avoir tendu la tête hors de l'eau, ils ne plongent pas à nouveau de façon ronde et élégante, mais retombent maladroitement sur la surface de l'eau. Mais cela ne prendra que quelques jours, après lesquels le baleineau aura appris de nager aussi gracieusement et facilement que les adultes.

Retour