C'est reparti !

A partir du premier juillet, nous embarquerons à nouveau à la rencontre des baleines et des dauphins. Nous nous réjouissons de vous accueillir très bientôt et vous souhaitons déjà de belles vacances. Vous recevrez les informations concernant les mesures d'hygiène et de sécurité dans le cadre d'excursions d'observation.

Au plaisir de vous voir bientôt à Tarifa, Katharina Heyer et toute l'équipe de firmm.

Une sortie céleste

par Sonja Van Den Bossche

Fotos: firmm

Pendant sept sorties en bateau j’ai uniquement vu des grands dauphins et des globicéphales noirs et j’ai commencé à être un peu déçue. Où sont passé tous les cachalots ? Ils sont était pourtant toujours là la semaine d’avant. Ce n’est pas le printemps la période où ils sont le plus présent dans le détroit de Gibraltar ? Mais je savais bien que firmm ne serait pas firmm si Eduardo, le trouveur des animaux désignés sur le bateau ne les trouverait pas d’un jour à l’autre. Et en effet, mes espérances se sont réalisées…

Le 14 juin 2018 il n’y avait pas du tout de vent a Tarifa. Le temps parfait pour firmm pour organiser nos sorties. La dernière sortie de la journée a même dépassé mes espérances. L´eau calme du détroit de Gibraltar a donné un spectacle unique aux visiteurs de firmm. Un énorme cachalot a été entouré par un grand groupe de grands dauphins et de globicéphales noirs. Les paragraphes suivants et les photos vont relever qu’il n’y pas eu de limites du tout !

La Vision de firmm est sorties du port de Tarifa avec une ponctualité suisse à 16h30. Le bateau a continué à la même vitesse pendant à peu près une demi-heure puis il a commencé à accélérer. Avec plusieurs années d’expérience avec firmm mon intuition m’a dit qu’il y a sûrement un cachalot pas loin. Un petit peu plus tard mon soupçon a été confirmé par la voix de Katharina à travers les hauts parleurs. « s’il-vous-plait, tenez-vous bien nous allons avancer plus rapidement. Nous avons vu le souffle d’un cachalot. Très loin à 11 heures. » Antonio, le capitaine n’a pas loupé son but : cette fois-ci firmm est arrivé a temps est tout le monde, l’équipe et les visiteurs ont pu voir la baleine plongée.

Puis Antonio est reparti lentement et rapidement nous avons vu un grand groupe de globicéphales noirs. Dont 2 se trouvait très près du bateau et un des deux était un expert du spyhopping. Comme un télescope noir, il a sorties à chaque fois sa tête verticalement de l’eau pour avoir une meilleure vue de la mer qui se trouvait devant lui, peut-être il sentait déjà que quelque chose était en train d’arriver…

« Il y a un cachalot près du bateau… à 1 heures » j’ai entendu Katharina dire avec une voix surprise. Maintenant toute l’attention a était sur le cachalot qui se trouvait sur le côté droit du bateau et qui était en train de respirer. Cet énorme mammifère marin venait juste de remonter à la surface pour remplier son corps d’oxygène après une plongée de plus d’une heure. Ce qui est arrivé en suite est arrivé tellement vite que j’ai eu du mal à suivre et du mal à le décrire. Et je n’ai pas pu en prendre assez de photos de cette expérience impressionnante…

spyhopping globicéphale noirUn globicéphale nageant vers le cachalot

Mais ce prédateur flottant sur les vagues, a décidé de dormir, en tenant sa tête, pleine de cicatrices de batailles avec du calamar géant, au-dessus de l’eau et nous montre ses dents de la mâchoire inferieur.

Un autre globicéphale noir curieux a fait du spyhopping dans la direction de la baleine à dents, qui avait sa nageoire caudale allongé juste en dessous de la surface de l’eau.

la tete du cachalotglobicéphale noir spyhopping vers le cachalot

Peu après, la baleine a été allonge sur son côté droit avec sa nageoire caudale sortant de l’eau. Le cachalot est passé devant la Vision de firmm et il est allé sur le côté gauche du bateau. Et des grands dauphins très curieux aussi ont rejoint les globicéphales noirs autour du cachalot.

Cachalot allonge sur le cotetrois espèces ensembles

Quand le géant était tout près du bateau, je pouvais bien voir son évent. Pour un petit moment Katharina a cru que le cachalot pourrait être l’animal qu’on connait et qu’on a nommé Observador, mais elle en était pas sur parce que ça ne lui ressemble pas de ce comportait ainsi…

event du cachalotil part maintenantnageoire caudale

Quand la baleine a disparu, je pensais que les beaucoup plus petits dauphins qui ont était des supporteurs dans cette histoire jusqu’à ce moment la serait impressionné par sa dominance et sa force. Mais j’ai eu tort, au contraire ils sont devenu eux même des rôles principaux dans l´histoire à partir de là. Ils sont venue jusqu’au bateau presque solennellement, nous montrant leur nouveaux nés (qui avait seulement quelques jours) et les enfants, spyhopping, tapant avec leur nageoire caudale ou en train de jouer. C’est devenu une vraie histoire avec un prologue et un épilogue.

bebe de globicéphale noirspyhopping vers noushtailslappingmere et bebe en train de jouermere et nouveau ne

Partout il y a eu du mouvement pendant une heure, jusqu’à ce que le temps soit venu de dire au revoir aux baleines et dauphins. Sur le chemin du retour a Tarifa (et pendant beaucoup de temps après). J’ai essayé de gérer mes émotions. Coïncidence ou pas ? est-ce que nous avons était au bon endroit au bon moment pour être des témoins d’une révélation des secrets de la nature ? ou est-ce que ses trois différentes espèces de mammifères marins sont-ils venu vers nous pour une raison ? Si c’est le cas, qu’est-ce que tous ces animaux ont essayé de nous monter ou de nous dire ? …

A notre arrivé dans le port à 18h30, ces émotions ont été encore plus fort en voyant le grand sourire de Katharina. L’ayant connue depuis longtemps, j’ai fait la conclusion que ça a été une sortie céleste. j’ai été fatigue mais satisfait de ma journée : j’ai enfin vu ces cachalots. Et comment. En parfaite harmonie avec leur entourage : les autres habitants de la mer, les humains, les vagues et le changement de la direction du vent (de « poniente » à « levante »). Tellement rare que ça a presque été mythique..

Retour