La saison 2020 est terminée

Nous espérons que la situation se normalisera d'ici la saison prochaine et nous nous réjouissons déjà de vous emmener revoir les dauphins et les baleines à partir du 18 juin 2021.

Au plaisir de vous voir bientôt à Tarifa, Katharina Heyer et toute l'équipe de firmm.

Première sortie avec un moment fort

par firmm Team

Texte: Brigitte, Photos: firmm

Le premier voyage de l'année est toujours associé à beaucoup d'attente, d'excitation et d'anticipation. Mais aussi un peu d'anxiété en fait toujours partie, car après les vacances d'hiver, nous ne savons pas ce qui est arrivé aux baleines et aux dauphins dans le détroit de Gibraltar durant ces mois d’hiver.

Le 3 avril 2019, nous avons quitté le port de Tarifa à 13.00 heures à la recherche de "nos" mammifères marins. Les deux dernières semaines, le Levante, le vent fort de l'est, avait soufflé, mais ce jour-là, le Poniente soufflait, le vent modéré de l’ouest, ce qui nous a permis de commencer la saison deux jours plus tôt que prévu initialement.

Lola
Lola avec la nageoire dorsale blessée

La première observation de l'année a été celle d'un petit groupe de globicéphales. Trois animaux sont apparus à une certaine distance. Peu de temps après, un groupe de grands dauphins est apparu. La tension a continué d'augmenter. Pourrions-nous voir certains des animaux que nous connaissons ? Et enfin nous les avons vus : Pomares, Oli, Gorro et, ce dont nous étions particulièrement heureux, Lola blessée.

Lola est de retour!

Pour se rappeler : Lola est la femelle globicéphale, dont la nageoire dorsale montrait une petite blessure en mai 2018, qui s'était malheureusement aggravée pendant l'été. A la fin de l'année, nous avions l'impression que la blessure était en train de cicatriser. Il est remarquable que même Gorro n'a jamais quitté le côté de Lola, et apparemment jusqu'au moment où on les retrouve. Il semble aussi que la blessure a guéri un peu plus, au moins elle n'a pas empiré. C'est rassurant et gratifiant.

Après avoir observé les animaux pendant un certain temps et nous nous sommes mis en route pour le retour, lorsqu’une surprise nous attendait. Une surprise que de nombreux passagers à bord n'oublieront certainement plus jamais : trois rorquals communs nous ont dépassés, deux adultes avec un jeune. Après leur plongée, nous avons attendu, et en fait, ils sont réapparus après quelques minutes et ils ont fait de ce premier voyage en 2019 une expérience très spéciale.

Retour