Mise à jour

En raison de la pandémie du coronavirus, nous sommes malheureusement contraints de retarder le début de la campagne d'observation des baleines, initialement prévue le 3 avril. Nous ne manquerons pas de vous informer à travers notre site web et sur Facebook dès que la fin de la crise sera en vue et que nous connaitrons la date à laquelle nous pourrons reprendre nos activités.

Soyez optimiste et prenez soin de vous !
Nous nous réjouissons de vous retrouver au plus vite.

Bon courage, Katharina Heyer et l'équipe de firmm

Bolonia

Le petit village de Bolonia se trouve à une vingtaine de kilomètres de Tarifa et offre trois attractions : une très longue plage, une grande dune mouvante et les ruines romaines de Baelo Claudia.

Les ruines de Baelo Claudia

La plage de sable de 3,8 km de long et de 70 m de large en moyenne dans la baie de Bolonia est l'une des plages les plus populaires des touristes espagnols. A l'extrémité ouest de la plage de sable, le vent d'est (appelé Levante) rencontre la baie de face. C'est ainsi qu'a été créée la dune de 30 m de haut et 200 m de large de Bolonia. Elle avance de plus en plus vers l'intérieur des terres et enterre progressivement les forêts de pins qui l'entourent. Depuis 2001, la dune est protégée en tant que monument naturel.

Au pied de la dune se trouvent les ruines de Baelo Claudia. La cité a été fondée au 2ème siècle av. J.-C. et était connue dans tout l'Empire romain pour la transformation et l'exportation de thon et d'une sauce assaisonnée appelée Garum. Jusqu'au 2ème siècle après J.-C., Baelo Claudia grandit et s'épanouit. Mais finalement, la crise et la chute de l'Empire romain, les attaques d'autres peuples ainsi que les tremblements de terre et les séismes sous-marins dans cette région ont conduit au déclin économique de la ville. Au début du 7ème siècle au plus tard, Baelo Claudia fut finalement abandonnée. Lors d'une visite des ruines, des panneaux fournissent des informations précieuses sur les différents bâtiments et la transformation du poisson.

En juillet et août, Bolonia est accessible en bus public depuis Tarifa. Pendant le reste de l'année, vous aurez besoin d’une voiture.