C'est reparti !

A partir du premier juillet, nous embarquerons à nouveau à la rencontre des baleines et des dauphins. Nous nous réjouissons de vous accueillir très bientôt et vous souhaitons déjà de belles vacances. Vous recevrez les informations concernant les mesures d'hygiène et de sécurité dans le cadre d'excursions d'observation.

Au plaisir de vous voir bientôt à Tarifa, Katharina Heyer et toute l'équipe de firmm.

Le détroit de Gibraltar

Le détroit de Gibraltar est le seul lien naturel entre l'océan Atlantique et la Méditerranée et l'une des voies navigables les plus fréquentées du monde. Le détroit est aussi un point de rencontre pour les amoureux de la nature, d'où l'on peut observer des baleines, des dauphins et des oiseaux migrateurs.

Le détroit de Gibraltar - Origine et importance pour la nature

Le détroit de Gibraltar
Straße von Gibraltar mit Richtung des Schiffsverkehrs

Le détroit de Gibraltar relie l'Atlantique et la Méditerranée, il mesure environ 60 kilomètres de long et entre 14 et 44 kilomètres de large. Le détroit de Gibraltar est le seul lien naturel entre l'océan Atlantique et la mer Méditerranée et l'une des voies navigables les plus fréquentées du monde. environs 300 navires traversent le détroit en 24 heures, soit un navire toutes les 5 minutes.

En raison des courants d'eau spécifique, la nourriture est très bonne, ce qui attire même les baleines et les dauphins. Ici, dans le sud de l'Espagne, vous avez l'occasion d'observer les mammifères marins fascinants en compagnie de firmm.

Le point le plus étroit du détroit est près de Tarifa, la ville la plus méridionale du continent européen. Il n'y a que 14 kilomètres jusqu'à la montagne Jbel Musa au Maroc, Afrique. De nombreux oiseaux migrateurs traversent le détroit lors de leurs voyages entre l'Europe et l'Afrique.

Un aperçu du préhistoire

Carte en relief du bassin méditerranéen
Carte en relief du bassin méditerranéen avec les régions limitrophes
(Roger Pibernat sous la direction de Daniel Garcia-Castellanos)

Le bassin méditerranéen actuel est un vestige de la mer de Téthys, qui a pris naissance il y a environ 250 millions d'années et a progressivement disparu en raison du déplacement des plaques continentales. Lorsque la plaque africaine est entrée en collision avec le Proche-Orient il y a 15 millions d'années, la connexion avec l'océan Indien a d'abord été coupée.

Il y a environ 6 millions d'années, la liaison avec l'Atlantique était également fermée - on l'appelle la Rue Bétique et elle était là où se trouve l'actuelle Malaga. Cette dérive des plaques continentales est d'ailleurs responsable de l'origine des Cordillères Bétiques, une chaîne de montagnes dont fait partie la Sierra Nevada.

Il y a environ 6 millions d'années, la mer Méditerranée s'était asséchée.

La Méditerranée était complètement séparée de l'océan et elle s'était asséchée avec le temps (probablement sur plusieurs dizaines de milliers d'années) pour devenir un gigantesque désert de sel. Aux endroits les plus profonds, des roches sédimentaires se sont déposés, contenant des sels restant après l'évaporation. Cette époque est appelée la crise de salinité messinienne.

A cette époque, le détroit de Gibraltar appartenait à une chaîne de montagnes sans lien avec la mer - jusqu'à il y a environ 5,3 millions d'années, le pont terrestre entre l'Europe et l'Afrique se baissait légèrement. L'eau est ensuite retournée dans le bassin méditerranéen au détroit actuel de Gibraltar. Pendant plusieurs millénaires, ce n'était qu'une petite quantité. Mais l'eau s'est creusée de plus en plus profondément dans le col terrestre et, avec le temps, des masses d'eau de plus en plus grandes se sont infiltrées, jusqu'à ce que le niveau de l'eau de la Méditerranée monte à la fin, probablement jusqu'à 10 mètres par jour.

Le détroit de Gibraltar aujourd'hui

Sans le détroit de Gibraltar, cette connexion avec l'Atlantique, le niveau da la Méditerranée se baisserait de 1,5 mètre chaque année parce que les fleuves et les pluies ne peuvent pas compenser la perte d'eau par évaporation dans cette région chaude et sèche de la planète. Environ 1 million de mètres cubes d'eau entrent par le détroit en direction de la Méditerranée chaque seconde, ce qui correspond à un cube d'eau de 100 mètres. Il s'agit d'un courant d'eau fraîche à la surface du détroit.

En raison de sa forte teneur en sel, l'eau de la Méditerranée est plus lourde et se baisse dans le bassin méditerranéen, repoussant les eaux profondes dans l'Atlantique.

Dans les élévations et les dépressions du seuil de Gibraltar dans la zone du détroit, des turbulences se produisent, qui transportent de nombreux nutriments des profondeurs vers la surface.

L'eau riche en nutriments et la lumière favorisent la formation de plancton végétal (phytoplancton) - une condition préalable à un approvisionnement alimentaire important. Les baleines et les dauphins en profitent également. Il n'est donc pas surprenant que nous puissions régulièrement observer sept espèces de baleines et de dauphins dans le détroit malgré le grand trafic qui produit un bruit énorme.

Limite de vitesse pour le détroit de Gibraltar

Pour protéger les mammifères marins, le ministère espagnol de l'Environnement a fixé une limite de vitesse de 13 nœuds (24 km/h) dans le détroit en février 2007. firmm a été impliqué de manière signifiante dans la décision : Nos années de recherche ont contribué à ce que ce sujet soit abordé.

Le détroit dans la mythologie

Armoiries de l'Espagne

Le Rocher de Gibraltar et le Mont Jbel Musa (la montagne Moïse) au Maroc sont aussi connus comme les Piliers d'Hercule. Selon la mythologie grecque, Hercule a traversé le mont Atlas pour voler le troupeau de bétail de Géryon. Cependant, avec sa force surhumaine, il perça la montagne au milieu et créa ainsi le détroit de Gibraltar. A la sortie de la Méditerranée, il marque la fin du monde avec l'inscription "non plus ultra (pas au-delà).


Les piliers d'Hercule, y compris l'inscription, se sont retrouvés dans les armoiries espagnoles sous Charles Ier (également empereur allemand Charles V). Mais comme l'Amérique avait déjà été découverte, la devise a été changée pour PLUS ULTRA (au-delà). Les colonnes et l'inscription décorent d'ailleurs aussi les armoiries nationales actuelles de l'Espagne.