De retour à Tarifa

par firmm Team

Text: Christine Schmid; Fotos: firmm

Après la longue pause hivernal, nous sommes de nouveau de retour à Tarifa et nous attendons impatiemment la première rencontre avec les baleines et les dauphins dans le détroit de Gibraltar. À partir du 7 avril nous avions une phase venteuse, Katharina a décidé précipitamment, de quand même entreprendre une première sortie et de la faire plus tôt que prévu. Même s’il y avait beaucoup de vent venant de l’Est elle a fait la première sortie le 5 avril.

Peu après 16:00 heure le bateau firmm SPIRIT sortait du port de Tarifa. Nous naviguions près de la côte espagnole en direction de l’Est pour contourner les grandes vagues. Quand nous avions atteint la hauteur de Jebel Musa, nous continuions notre navigation dans le détroit de Gibraltar, nous avons rencontré à peine 1 heure après notre départ déjà la première famille de baleines. Dans un premier temps nous ni avons vu de loin que leurs nageoires dorsales dans les vagues, mais très vite les animaux se rapprochèrent du bateau. Pour compléter notre bonheur nous avons retrouvé Vicenta et Ponce dans le groupe. Il y avait même un bébé.

Globicéphale 

Nous regardions un instant les baleines qui nageaient tranquillement autour du bateau, quand tout à coup notre mécanicien Fernando aperçu un cachalot.Il se dépêcha d’informer le capitaine et Katharina. Puisque nous étions entourés de baleines, nous ne pouvions pas partir de suite. Quand celles-ci se sont éloignées du bateau, nous avons pu poursuivre le souffle du cachalot.

Katharina se rendit compte très rapidement, que l’animal était parti, mais elle ne se laissa pas décourager. Elle continua à regarder autour d’elle et aperçu quelques minutes plus tard un nouveau souffle. Un souffle haut orienté de travers à gauche à l’avant. Le souffle ne pouvait que venir d’un cachalot et nous avons accéléré. Quand nous étions à la distance d’environ 100 mètres de l’animal, nous nous rapprochions tout doucement de lui pour ne pas l’effrayer et le déranger. Tranquille comme un tronc d’arbre flottant sur l’eau il se laissait transporter par les flots, nous apercevions la respiration tranquille du cachalot. Après un instant il commençait à bouger. Il nous montra tout d’abord son dos, et plongea ensuite pour nous montrer sa queue.

Cachalot 

À bout de souffle nous observions le spectacle, et ensuite nous continuions lentement pour chercher d’autres baleines et dauphins. Peu de temps après il y avait déjà 2 autres familles de baleines. Le groupe se tenait tranquille, et nageait le long du bateau firmm. Nous pouvions même observer 4 jeunes animaux, un d’eux était très jeune et ne s’éloignait jamais de sa mère. Elles nous ont accompagné un bout de chemin quand tout à coup au loin, un nouveau souffle d’un cachalot a été aperçu. Cette fois nous pouvions partir immédiatement et nous sommes arrivés à temps près de l’animal pour l’observer et admirer sa nageoire caudale en partant.

A peine avait-il plongé, que déjà nous apercevions le prochain. Nous ne pensions pas être aussi chanceux ce jour-là avec autant de vent. La mer était maintenant presque lisse, le vent s’était gentiment calmé, et nous profitions de nos observations dans l’après-midi ensoleillé. Après la plongée du troisième cachalot dans le détroit de Gibraltar, nous nous sommes mis en route, direction de la maison.

Nageoire caudale 

Nous pouvions être heureux avec notre première sortie de la saison 2017, enfin de compte nous étions accueilli par trois cachalots et beaucoup de baleines. Mais la jour n’était pas encore terminée. Durant le trajet de retour à Tarifa, nous avons encore rencontré un petit groupe de grands dauphins et quelques dauphins rayés qui sautaient le long du bateau. Ceci était vraiment une fin de journée parfaite, et un merveilleux accueil pour le retour à Tarifa.

Grand dauphin Trois Grands Dauphins Dauphin bleu et blanc 

Nous attendons avec impatience une belle et grande saison, avec de nombreuses rencontres avec les mammifères marins dans le détroit de Gibraltar.

 

Retour

Ajouter un commentaire